Compteurs de voitures trafiqués : comment repérer l’arnaque ?

Publié le 10 décembre 2013

compteur-kilometrique-trafiqueSi l’Allemagne est tristement connu pour le nombre impressionnant de berline au kilométrage faussé, la crise économique mondiale a invité de nombreux escrocs et arnaqueurs sur le marché de l’automobile français.

En effet, si auparavant l’arnaque au compteur trafiqué touchée principalement les voitures allemandes, aujourd’hui de plus en plus de véhicules bons marchés et grand public en font les frais au détriment de nombreuses personnes.

Comment procèdent les malfaiteurs pour trafiquer le compteur d’une voiture ?
De nos jours, tous les véhicules sont dotés d’une prise diagnostic permettant à votre garagiste d’obtenir rapidement l’origine d’une anomalie, panne ou problème rencontré par votre voiture.

Malheureusement certains malfrats ont détourné l’utilisation de la « prise diag » et y connectent des ordinateurs portables dotés de logiciels de piratage.

Une fois le véhicule connecté au PC, le trafiquant ne prend pas plus d’une dizaine de minutes pour modifier et faire baisser le véritable kilométrage du véhicule.

Radicale et d’une efficacité redoutable, la manipulation facturée en moyenne entre 200 et 400 € ne laisse aucune trace, même votre concessionnaire n’y verra que du feu…

Quels sont les modèles les plus concernés sur le marché de l’occasion par l’arnaque ?
Comme indiqué en début de l’article, si auparavant seules les berlines allemandes (Audi, Mercedes, BMW) étaient touchées par ce phénomène aujourd’hui les malfrats ont recentré leur activité sur des petites citadines diesels.

Méfiance donc lors de l’achat de Peugeot 206, 207, Renault Clio 2 ou 3 mais, aussi Volkswagen Golf 4 et 5 notamment si le tarif est très en dessous de leur coté argus.

Vous l’aurez compris les premières victimes sont les véhicules qui rencontrent le plus de succès sur le marché de l’occasion en France.

Comment repérer l’arnaque ?

Un prix trop attractif :
Pour commencer, méfiez-vous des affaires en or, bons plans et occasions trop belles pour êtres vraie !

Souvent, il y a anguille sous roche, n’hésitez pas à questionner l’acheteur sur le prix anormalement bas et les raisons qui le pousse à brader son véhicule.

Notez qu’il existe des outils en ligne gratuits vous permettant d’évaluer le prix d’un véhicule d’occasion de manière immédiate afin de vous faire un ordre d’idée sur le tarif proposé.

Vérifier la carte grise :
Généralement, les malfrats procèdent de la manière suivante, il achète un véhicule avec énormément de kilomètre à faible prix, font baisser le compteur puis les revendent assez rapidement.

Vérifiez donc la date de la carte grise, si celle-ci est très récente méfiez-vous !

Certains trafiquants dans un souci d’économie et pour éviter d’être inquiété par la justice ne s’embêtent même pas à refaire la carte grise. Par conséquent, si le nom du vendeur n’est pas le même que celui présenté sur le certificat soyez vigilant.

Vérifier les factures d’entretien :
Les factures d’entretien sont un élément primordial à vérifier lors de l’achat d’une automobile.

En effet, ces documents présentent le kilométrage du véhicule et la date à laquelle le véhicule a été présenté dans la concession ou dans un garage.

Si le vendeur n’est pas capable de vous présenter des documents attestant du bon suivi de la voiture, fuyez surtout si le prix est très attractif, mieux vaut passer à côté d’une belle affaire qu’une véritable arnaque.

Attention, certains font appel à des faussaires et fabriquent de fausses factures. Nous vous recommandant en cas de doute sur les factures présentées d’appeler directement le garage afin de vérifier l’exactitude des informations.

Vérifier l’étiquette de vidange :
Vous ne le savez peut-être pas, mais lors du passage en concession ou un garage pour réaliser votre vidange, les garagistes collent dans le compartiment moteur ou les contre-portes des étiquettes indiquant la date de changement d’huile et le kilométrage relevé.

Attention, les escrocs expérimentés les décollent et ses traces sont autant d’indices qui doivent vous alerter.

Faites la chasse aux signes d’usure :
Certaines pièces dans l’habitacle témoignent du véritable kilométrage de l’automobile.

Commencez par scruter le volant et vérifiez que celui-ci n’est pas rongé, fissuré, râpé par la transpiration et les frottements de la main.

Pareil pour les pédales d’accélérateur, frein et embrayage qui peuvent devenir totalement lisses après de nombreux kilomètres.

Ce n’est pas tout, les sièges ne sont-ils pas avachis, le cuir du pommeau de vitesse n’est-il pas fatigué ?

Si le véhicule affiche moins de 40 000 km mais que l’une de ces pièces vous semble suspecte attention l’arnaque au compteur trafiqué n’est peut-être pas loin.

Attention aux véhicules importés :
Sport national en Allemagne et en Belgique, beaucoup de frontaliers français n’hésitent pas à acheter des véhicules aux compteurs modifiés pour les revendre ensuite en France. Pour vous assurer que vous n’avez pas à faire à un véhicule provenant de l’étranger, demander à consulter le manuel d’utilisation souvent dans la langue du pays concerné.

Pour résumer prudence et vigilance sont les maîtres mots, si le prix est trop attractif et que des éléments vous semblent suspects ne tentez pas le diable, passez votre tour.

Que faire si vous découvrez après la vente que le compteur a été trafiqué ?
Pour commencer, sachez que vous êtes en droit de demander l’annulation de la vente et de vous faire rembourser par le vendeur ou bien alors d’obtenir une réduction sur le prix du véhicule.

Commencez par la solution à l’amiable en envoyant un recommandé pour lui soumettre les preuves de sa culpabilité.

Si celui-ci ne donne pas signe de vie, n’hésitez plus et portez plainte. Notez que vous pouvez faire appel à un avocat que vous pourrez obtenir gratuitement via votre protection juridique incluse ou en option de votre assurance auto ou de votre contrat multirisque habitation.

Notez également que seul le vendeur même s’il n’est pas l’auteur des modifications sur le compteur est tenue pour responsable vis-à-vis de vous. Par conséquent, à lui de se débrouiller avec le précédent vendeur s’il affirme ne pas être responsable de l’arnaque.

Commentaires (11)
  1. sironaser

    21 mai 2013 at 20 h 02 min

    J’ai acheté un bmw x5 a un mandataire français pour 28 800 €. Bon de prestation 84 500 kms après expertise et doc officiel de bmw france 166 147 kms en 2011. Le véhicule vient d’un garage italien, doc de cession espagnol, carte de circulation allemande ! Documents arrivés par la poste 10 jours après la livraison, pas de controle technique ! Je veux annuler la vente. Ce prestataire ne répond pas à la mise en demeure de l’expert automobile, il dit qu’il n’est pas responsable. Je souhaite aller au tribunal mais ne connais pas d’avocat : comment faire ?

    • Loyd

      25 février 2014 at 17 h 21 min

      Bonjour sironaser, aucun recours n’est disponible contre le mandataire, il n’est pas l’ancien propriétaire du véhicule et n’est pas responsable du véhicule qu’il vous a rapatrié. Vous êtes le seul et unique responsable du véhicule, c’était à vous de vous déplacer et de vous occuper vous même des démarches. En choisissant la facilité et le prix attractif, vous avez pris le risque de vous faire arnaquer, tout simplement.

      • lolesque

        27 mai 2014 at 16 h 44 min

        loyd :  » En choisissant la facilité et le prix attractif, vous avez pris le risque de vous faire arnaquer, tout simplement. »

        28 000 euros prix attractif et facilité ?
        donc normal quoi, les gens sont mettre dans l’os parce que c’est facile et attractif
        avoir un recours ou une « véritable » justice qui protège les français ça par contre c’est pas attractif ni facile

  2. selfmen

    25 novembre 2013 at 13 h 39 min

    En Belgique c’est beaucoup plus difficile a cause du carpass disponible sur simple demande au controle technique et qui doit être avec les papiers du véhicule

  3. Mickaël

    20 avril 2014 at 14 h 41 min

    Bonjour à tous,
    J’ai noté pas mal de véhicule allemands vendus avec leurs carnets d’entretien . . .
    Laissant alors apparaitre les kilométrages et dates sur le carnet . . .

    Qu’en pensez vous ??
    Les numéros de série du moteur sont ils inscris sur ledit carnet d’entretien ? ?
    Je n’aimerai pas trop me retrouver avec le moteur d’un des taxis locaux ! !
    Certains vont jusqu’à 800 000 km ! !

  4. MICKAEL

    4 juin 2014 at 1 h 21 min

    Bonjour je viens également d’acheter une Mercedes E270 CDI avec 190.000 km au compteur. Après un passage chez Mercedes il se trouve que le véhicule a 353.686 km!!! Tout a été soigneusement fait a un détail près, Mercedes a un fichier interne de tout ces véhicules sont enregistrés dès qu’il vont dans un garage. Mon véhicule viens d’Italie… Heureusement j’ai trouvé un arrangement avec le vendeur, qui semble de bonne fois.
    PS 28.800€ un X5 en 2013, c’est carrément cher!!! En Italie on trouve des X6 avec 100.000 bornes (a vérifier bien sur) a 16.000€…

  5. Ben

    30 juillet 2014 at 22 h 45 min

    Bonjour,

    je suis mandataire et je commence à en avoir marre que l on dise « en Allemagne c est un sport national de baisser les compteur… » je suis spécialisé dans la vente des véhicules du réseau VAG audi Porsche etc… et sur les centaines de voiture que j ai acheté et vendu seul une avais un kilomètre descendu ( d origine italienne et très facile à décelé avec l historique d entretien) sinon toutes les escroquerie que j ai connu était de l ordre de client français qui souhaitent des reprises. En bref les français sont bien plus voleur que les allemand et bien moins respectueux de leur véhicule. Cordialement

    • bastouff

      6 novembre 2014 at 1 h 21 min

      Puis-je avoir tes coordonnées ? Je cherche un véhicule bien précis chez audi

  6. coco

    24 août 2014 at 20 h 32 min

    bonjour moi meme j’hesite a acheter une voiture a l’etranger mais ce ce que j’entend c’est partout qu’il y a des compteurs traffiquer . ben tu est en alemagne ou tu va juste les acheter la bas?

  7. mamsso

    23 décembre 2014 at 13 h 03 min

    Bonjour J’ai acheté une 307 à mon beau-frère qui est lui-même l’avait achetédans une société Citroën en Espagneil me l’a vendu quelques jours après l’avoir acheté. il y avait une anomalie sur la voiture l’airbag étaient défaillants le vendeur m’a repris la voiture pour soi-disant la réparer so mécanicien arrivé. À réparer la panne on est allé dans un autre garage qui a eu brancher un câble à ma voiture est le message c’est effacé je pensais que tout était réparer mais ils ont tout simplement annuler le message et je n’avais plus d’airbag mais en fait il a trafiqué et a annulé l’airbag avec un ordinateur du coup je n’avais d’air baguemon garagiste m’a dit qu’ils les ont trafic et tout ça maintenant est-ce que je peux me retourner contre mon beau-frère et mon beau-frère se retourner contre la société Citroen qui a vendu la voiture même si c’est en Espagne mon garagiste m’a dit que le kilométrage aussi avait de fortes chances d’être trafiqué que dois je faire ??

    • Gilbert

      7 février 2015 at 23 h 38 min

      c’est un cas de divorce si ton bauf t’a arnaqué !
      bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *