Comment conduire sur la neige (conseils, chaînes, chaussette et pneu neige) ?

Publié le 17 janvier 2013

La neige est de retour en France et comme à chaque fois dans les régions peu habitués aux fortes chutes de neiges les accidents de la route, petits accrochages, glissades et autres dérapages sont légions.

En effet sur route enneigé, la moindre erreur peut avoir des conséquences désastreuses, pour vous aider à arriver à bon port sain et sauf voici quelques conseils de conduites sur neige.

1) Souplesse et douceur :
Votre conduite doit être souple, le démarrage, l’accélération, le freinage et le maniement du volant doit être réalisé sans-à-coup avec souplesse et douceur. Votre véhicule réagit très différemment par condition météo difficile et une conduite nerveuse ou brusque vous ferez perdre assurément le contrôle de votre voiture.

2) Démarrage en côte sur neige :
Beaucoup d’automobiliste peu expérimenté en tendance à accélérer violemment notamment lors de démarrage en côte, résultat les pneus patinent et le véhicule par inexorablement de travers…
Il faut tout au contraire relâcher le plus légèrement possible son embrayage et accélérer de manière très douce afin que le pneu accroche le mieux possible. Garder également les roues droites lorsque vous tentez de démarrer.

3) Freiner sur la neige :
Plus que d’habitude vous devrez anticiper votre freinage, pour cela laisse une distance de sécurité importante entre vous le véhicule se situant devant. L’objectif étant de ne jamais bloquer vos roues, par conséquent n’écrasez jamais violemment votre pédale de frein et jouez le plus possible avec votre frein moteur notamment dans les descentes.

4) Anticiper :
Lors de chute de neige ou par route verglacé vous devrez anticiper et analyser tout ce qui se passe autour de vous afin d’éviter de devoir freiner brusquement ou de tourner violemment le volant. En effet, le danger peut arriver soudainement notamment si un autre automobiliste perd le contrôle. L’anticipation passe donc par une attention de tous les instants mais egalement par le respect absolu et même excessif des distances de sécurités.

5) Bien voir et être vu :
Lors de chutes de neige il est impératif d’avoir une bonne visibilité et de prévenir les autres usages de votre présence. Pour cela à minima vous devrez allumer vos feux de croisement. Si la neige tombe pendant que vous roulez le code de la route vous autorise egalement à allumer les feux de brouillard avant et arrière.

6) Votre véhicule chasse à l’avant ou à l’arrière :
Malgré vos efforts votre voiture chasse, le train arriéré ou avant se désaxe.
Surtout ne freinez pas brusquement, vous augmenterait le déséquilibre de votre véhicule. Appuyez sur votre embrayage (débrayer) afin que vos 4 roues tournes de la même manière tout en braquant votre volant du côté opposé ou votre voiture dérape (contre-braquage).

7) Dans le virage :
Le danger est important car il existe un fort risque de déséquilibre. Par conséquent anticipez et réduisez votre vitesse bien avant votre entrée dans le virage. Une fois dans le virage n’accélérez plus et ne freinez plus, essayez de stabiliser votre vitesse.

8) 4 roues motrices :
Les propriétaires de 4×4 et autres berlines disposant d’un système offrant une traction sur les 4 roues pensent négligemment que les risques sont limités. S’il est vrai que ces véhicules ont beaucoup moins de problèmes pour circuler sur route enneigé, rappelez vous que pour freiner votre véhicule réagira comme tous les autres. En effet, lors des accélérations, passage en courbe et autre démarrage en côte vous éprouverez peu de difficultés, le freinage reste rigoureusement identique à une voiture à traction simple.

9) Ne prenez la voiture que si nécessaire :
Le conseil le plus précieux, reste la prudence et surtout de ne pas prendre la voiture sauf si vous n’avez pas le choix.

Pour les personnes habitants des régions souvent enneigés nous vous recommandant également d’équiper votre véhicule afin de limiter les risques.

Les pneus neige :
pneu neigeLes pneus neiges que certains appellent egalement pneus hiver sont étudiés pour proposer une accroche optimum sur route enneigée ou verglacée. En effet les pneus « basiques » souffrent lorsque les températures baisse et la gomme perd en adhérence ce qui n’est pas le cas pour les pneus neige.

Notez egalement que vous n’aurez aucun problème pour rouler avec sur route sèche en été par exemple.

Les chaussettes à neige :
chaussettes à neigeLes chaussettes à neige proposent les avantages des chaînes à neige sans leur point faible.

En effet les chaussettes à neige se montent très facilement sur les pneus et leurs poids et lui aussi très faible.
Leur seul point faible, elle résiste très mal aux routes semi enneigé ou sec.

Les chaînes à neige :
chaine à neigeLe must lorsque la couche de neige est importante, vous devrez même obligatoirement équipez votre véhicule si des panneaux de signalisations vous l’indique.

Pensez donc à bien vous informer avant de prendre la route sinon vous pourrez vous retrouver totalement bloqué.

Si les vieilles chaînes à neige étaient compliquées à installer, il existe aujourd’hui de plus en plus de modèles offrant un montage rapide et simple.

N’hésitez pas à partager votre expérience et vos conseils dans nos commentaires ;-)

Commentaires (2)
  1. Henry 4

    7 décembre 2012 at 16 h 37 min

    Perso j’ai des pneus hiver, c’est le jour et la nuit comparé au pneu lambda.

    Je ne glisse plus du tout et meme les distances de freinages sont réduites.

    Je recommande !!

  2. Christine

    12 février 2013 at 13 h 25 min

    Merci pour ces précieuses informations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *