Comment choisir et entretenir son sapin de Noël ?

Publié le 5 décembre 2018

La fête de Noël approche à grand pas et comme chaque année les ménages français vont acheter un sapin pour égayer leur maison et faire plaisir aux enfants qui le 25 au matin retrouveront à son pied des cadeaux par milliers.

A quel moment faut-il acheter son sapin de Noël ?
De préférence, retarder au maximum son achat afin de préserver votre sapin jusqu’au réveillon de Noël. En effet, les sapins supportent assez mal la chaleur de nos habitations qui leur font perdre de leur éclat, mais surtout chuter leurs aiguilles. Plus encore, leur tarif chute fortement lorsque le 25 décembre approche ;-)

Quel sapin choisir ?
Il existe différents types de sapin de Noël, chacun présentant des avantages et des inconvénients :

Le sapin épicéa :
Depuis de nombreuses années, c’est l’arbre le plus vendu et celui qui est traditionnellement utiliser par une grande majorité de français lors des fêtes de Noël. L’épicéa a également la particularité de dégager une odeur agréable dans votre habitation vous rappelant constamment la magie de Noël. S’il s’agit bien évidemment de la référence sur le marché, sachez que l’épicéa supporte très mal la chaleur et perd assez rapidement ses épines.

Le sapin Nordmann :
Cette espèce de sapin est en passe de remplacer dans l’épicéa dans le cœur des français. Magnifique et bien vert ce sapin touffu a tout du sapin des contes de Noël. Contrairement à l’épicéa, le Nordmann résiste lui plutôt assez bien à la chaleur dégagée par les chauffages de nos appartements ou maisons. Cependant, l’on peut déplorer que le Nordmann ne dégage pas voir peu d’odeur, chose que l’épicéa réalise à merveille.

Le sapin Pungens
Alliant les avantages de l’épicéa et du Nordmann en résistant parfaitement à la chaleur et en dégageant une belle odeur, le Pungens à une couleur légèrement bleuté sont toutefois difficile à manipuler.

En effet, leurs épines dures et piquantes peuvent rendent leur manipulation et leur décoration difficile pour les enfants.

Comment conserver et entretenir son sapin de Noël ?
Pour conserver votre sapin le plus longtemps possible, vous devrez l’éloigner si possible de toutes sources de chaleur (radiateur, halogène, cheminée…). Attention également aux baies vitrées notamment si le soleil est de sortie.

Sapin en pot :
Si vous souhaitez replanter le sapin dans votre jardin, il est recommandé de changer le pot et de replanter le sapin dans un pot plus grand. Tachez également à laisser le sapin le plus longtemps possible dehors, faites le rentrer dans la maison une semaine avant Noël afin d’éviter une mort certaine provoquer par la chaleur. Arrosez-le régulièrement pour maintenir sa terre humide, brumisez ses aiguilles pour éviter leur dessèchement.

Sapin coupé :
Si cela est possible poser sous la bûche qui soutient le sapin une soucoupe remplit d’eau, cela permettra d’humidifier votre sapin de lui faire garder son éclat et sa vigueur le plus longtemps possible.

1 Commentaire
  1. Alex de consommer malin

    9 décembre 2012 at 0 h 19 min

    Bonjour,
    Merci pour l’article. POur le compléter, on peut aussi citer les sapins synthétiques qui sont réutilisable d’années en année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *